vendredi 22 avril 2016

...surprendre et introduire l’imprévisible...

Je continue au fil de mes déambulations, à insérer
des branches de cèdre 
dans ces anciens arbres devenus poteaux de téléphone.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire